La Société d’Etude et de Constructeur de Mécanique Automobile, communément appelée SECMA, sort un modèle unique de son dernier-né, le Fun Buggy, lancé en 2017. Pourquoi ? Parce qu’il en est déjà à son cinquantième exemplaire produit ! Cela peut paraître anodin mais c’est une statistique à rapporter à la petite centaine de voitures assemblées chaque année ! Pour l’occasion, le petit constructeur du Nord de la France créé en 1995 a offert à son dernier né une édition unique.

Secma Fun Buggy #50 : le cinquantième rugissant

Ce petit buggy est construit sur base de F16, l’autre modèle de la gamme Secma qui se partage en deux modèles, F16 Atmo et F16 Turbo. Le Fun Buggy reprend l’architecture moteur du premier à savoir un bloc Renault 1.6 l K4M de 105 chevaux pour 148 Nm de couple. Un petit bloc largement suffisant pour transporter les 567 kg seulement de 0 à 100 km/h en 5,9 secondes. Et de quoi filer cheveux aux vents jusqu’à 180 km/h ! Cependant, le dernier-né d’Aniche, la ville où il est produit, se distingue autrement que par ses performances, similaires au modèle de série.

C’est dans le style qu’il se remarque : sa teinte Rouge furie est spécifique, de même que ses petits drapeaux tricolores rapportés sur les côtés, tandis que les optiques de jour sont à LED et les barres latérales en acier inoxydable. On remarquera les stickers en imitations nid d’abeille ainsi que le logo 50 latéral. A bord, c’est une sellerie cuir rouge-noire bicolore gaufré qui recouvre les sièges avec logo brodé, l’accoudoir et les côtés de caisse, tandis que le volant s’habille de surpiqûres rouges.

2018, l’année du 500e châssis produit

Ainsi paré de son look de mini-Ferrari, le Fun Buggy #50, accessible en permis B, est prêt à s’élancer dans les sous-bois avec sa garde-au-sol de 220 mm mais aussi à rouler sur route ouverte, même l’hiver. En effet, le toit est découvrable et des portes papillon sont proposées en option. La légèreté de la voiture est obtenue par son dépouillement, sa carrosserie (enfin, ses capots) en ABS PMMA teinté dans la masse et sa coque en polyéthylène. Le buggy est du reste moderne avec freins à disques, freinage hydraulique à double circuit et suspension indépendante.

Sorte de Mini Moke moderne, le Fun Buggy s’offre tout équipé (sauf toit découvrable et portières) à 22.000 euros TTC, et il demeurera l’unique modèle sous cette configuration. Il ne doit pas cependant occulter l’autre anniversaire fêté en juillet dernier : le 500e châssis de F16 est sorti de l’usine. Une belle réussite en 10 ans d’existence de ce modèle, surtout une fois considérée la fragilité des petits constructeurs artisans français. Secma résiste et ça fait plaisir à voir !

Crédit photos : Secma

Laisser un commentaire