Si Paul Berliet était encore de ce monde, il fêterait son centenaire. C’est le sens de l’exposition de la Fondation Berliet cette année à Epoqu’Auto : célébrer les 100 ans de la naissance de Paul Berliet, P-DG de l’entreprise de 1962 à 1979.

Cinq camions Berliet majeurs

Issus de la Fondation Berliet, qui conserve plus de 200 véhicules, ces 5 camions ont marqué l’histoire de la marque lyonnaise. Au premier plan sur le côté droit de l’expo, le Berliet GLR est à l’aube de ses 70 ans, qui seront fêtés en 2019. Il s’agit ni plus ni moins que du camion du siècle, comme symbole des Trente Glorieuses. Ici dans une version GLR 8 M2 de 1960, il possède un moteur 5-cylindres 7,9 litres de 150 chevaux. Produit à plus de 100.000 exemplaires de 1950 à 1986, il est ici présenté dans une versions “Huiles Berliet”, une subdivision fondée en 1962.

Proche du GLR stylistiquement, et partageant avec lui son moteur 7,9 litres, le GBC exposé en face est antérieur d’une année et date de 1959. Présenté en version 6×6 “adhérence absolue” (i.e. tous les essieux sont moteurs), il sera moins diffusé que le GLR (plus de 32.000 unités tout de même), et traversera en 9 exemplaires le désert du Ténéré entre 1959 et 1960. Il est suivi derrière lui par une Pompe GAK de 1961 réservé aux Pompiers de Saint-Cyr-sur-Loire. Sa carrière s’est achevée en 1996.

Enfin, deux modèles plus récents sont exposés : un Stradair RS612 de 1965, à la silhouette reconnaissable entre toutes et à la face avant asymétrique, ainsi qu’un tracteur TR350 Centaure de 1978 motorisé par un V8 de 356 ch. Il sera assemblé jusqu’en 1990.

L’exposition Les camions de Paul Berliet en images :

Crédit photos : The Automobilists

 

Laisser un commentaire