La solution n’est pas nouvelle, mais Hyundai et Kia pourraient la développer : le groupe Hyundai Motor a annoncé son intention d’équiper certains de ses modèles de panneaux solaires sur leur toit dès 2019.

Les voitures hybrides et électriques gagnent du terrain, et cela fait réfléchir les constructeurs à de nouvelles possibilités pour recharger leurs batteries. Les panneaux solaires sur le toit en sont une, et Ford l’avait notamment envisagé il y a quelques années sur son concept-car C-Max Solar Energy. Depuis 2016, Toyota propose cet équipement en option sur la Prius PHEV, permettant ainsi de recharger en roulant ou à l’arrêt les batteries grâce à l’énergie solaire. Le système est constitué d’un panneau solaire situé au niveau du toit, d’une batterie de stockage tampon et d’un convertisseur de courant continu.

Kia Hyundai panneaux solaires 2019

Panneaux solaires : Hyundai et Kia étudient trois solutions

Mais venons-en à Kia et Hyundai : dans un communiqué de presse commun, les deux marques coréennes ont fait savoir leur volonté de démocratiser cette technologie et de la proposer à la vente dès 2019, sur ses modèles hybrides dans un premier temps. Ainsi, les Kia Niro Hybrid, Optima Hybrid et la Hyundai Ioniq seraient concernées. “À l’avenir, différents types de technologies de production d’électricité, y compris le système de charge solaire, seront associés aux véhicules. Cela leur permettra de passer d’un dispositif passif consommant de l’énergie à une solution générant activement de l’énergie“, explique Jeong-Gil Park, vice-président de Hyundai Motor Group.

Kia Hyundai panneaux solaires 2019

Le groupe dit ainsi travailler sur trois “générations” de toits avec panneaux solaires : la première est un système en silicium, relativement éprouvé, installé sur un toit “classique”. La seconde, plus élaborée, est un système semi-transparent qui pourrait ainsi s’intégrer sur des toits vitrés panoramiques, et permettre la recharge des équipements électriques de la voiture. Enfin, la troisième génération est plus lointaine : l’idée est d’installer des cellules photovoltaïques sur le toit et de les “relier” à des panneaux solaires directement intégrés, quant à eux, à la carrosserie. L’année prochaine, seul le système dit de “première génération” devrait voir le jour.

30 à 60% de charge gagnés

Kia et Hyundai estiment que les panneaux solaires pourraient recharger entre 30 et 60 % de la batterie en fonction des conditions d’ensoleillement. Si les voitures hybrides du groupe seront les premières concernées, les modèles électriques devraient suivre rapidement. Hyundai et Kia ne ferment d’ailleurs pas la porte aux modèles thermiques.

Ci-dessus : le Kia Niro, dont la version hybride devrait disposer dès 2019 de l’option “panneaux solaires sur le toit” !

Laisser un commentaire