Après trois ans de service, l’Audi R8 2ème génération s’offre un restylage, qui concerne essentiellement la face avant. La partie technique est également concernée, mais contrairement à ce que les rumeurs annonçaient, point de motorisation moins puissante. C’est même plutôt l’inverse qui se produit !

Audi R8 Restylée 2018 : un restylage et ça repart ?

Si la première R8 (celle d’Audi, pas celle de Renault !) avait fait forte impression, aussi bien auprès des journalistes que des clients, sa remplaçante a un peu plus de mal à s’imposer. Commercialisée depuis 2015, elle continue aujourd’hui une carrière un brin décevante en termes de ventes. Nous pouvons émettre plusieurs hypothèses : le manque d’une version moins puissante ? Une trop grande proximité avec la Lamborghini Huracan, sa cousine technique (une proximité qui n’a rien de mauvais en soi, mais qui pousse peut-être les acheteurs à faire un effort financier supplémentaire pour acheter la Lamborghini plutôt que l’Audi)… ?

Quoi qu’il en soit, Audi présente aujourd’hui sa R8 restylée. Soyons honnêtes : ce facelift ne métamorphose pas la voiture. C’est essentiellement la face avant qui est concernée : les phares reçoivent des “extensions” singeant des prises d’air, tandis que trois ouïes viennent se positionner au-dessus de la calandre. Un gimmick qui rappel feu l’Audi Quattro mais aussi, puisqu’elle en dispose également, la dernière… Audi A1. Le bouclier est également modifié en adoptant des prises d’air redessinées et agrandies. La partie arrière (à l’exception des canules d’échappements qui deviennent rondes) et l’intérieur ne semblent pas changer. Ce qui ne change pas non plus, c’est que l’Audi R8 existe toujours en coupé et en roadster.

Audi R8 Restylée 2018 : du nouveau côté technique

En termes de motorisation, l’Audi R8 restylée conserve son bloc V10 atmosphérique, qui fait son charme et qui la singularise. Les puissances augmentent cependant : la version “de base” de la R8 gagne 30 chevaux par rapport à la précédente mouture, pour ainsi culminer à 570 ch. La R8 V10 Plus, quant à elle, passe de 610 à 620 ch. L’Audi R8 se trouve ainsi positionnée “pile en face” de la Mercedes-AMG GT. L’Audi R8 V10 Plus Restylée abat, selon la marque, le test du 0 à 100 km/h en 3,1 secondes, au lieu de…3,2 secondes.

Rappelons également que la transmission intégrale Quattro est toujours de série, alors que direction et freinage ont été recalibrés. Si certaines rumeurs annonçaient l’arrivée d’une R8 “entry level” dotée d’un V8 (comme l’ancienne génération d’Audi R8) voire même d’un V6, il n’en est finalement rien. Peut-être qu’une telle version verra le jour mais pour l’instant, Audi n’a rien communiqué là-dessus. Nous pouvons même être assez septiques quant à l’éventuelle arrivée d’une R8 V8 ou V6 au vu des ventes confidentielles de la sportive. Sans doute qu’Audi laissera tranquillement cette R8 finir sa carrière, avant de la remplacer par une sportive électrique (c’est ce qu’il se dit) ou… pas du tout.

Laisser un commentaire