Restylée en début d’année, la Skoda Fabia Combi s’offre maintenant les services d’une version Scoutline. Cette déclinaison adopte la panoplie du parfait petit baroudeur, sans la transmission intégrale.

Skoda Fabia Combi Scoutline 2018 : un style avant tout

Si vous souhaitez les avantages d’un break avec un look de SUV, peut-être que la Skoda Fabia Combi Scoutline saura captiver votre attention. Cette version était déjà proposée sur la Skoda Fabia de 3ème génération (lancée en 2015), mais n’avait pas encore été restylée. Erreur réparée ! Avec ses bas de caisse et ses passages de roues recouverts de plastique brut, ses sabots de protection “imitation chrome” à l’avant et à l’arrière, elle se “SUVise” tout en ayant une garde au sol identique à la version break classique et en restant une simple 2 roues motrices.

Que du style donc, pour cette Skoda Fabia Combi Scoutline, qui peut parfaire son look avec des jantes de 17 pouces en option (16 pouces en série). Les motorisations seront les mêmes que sur la Skoda Fabia Combi “classique”, à savoir le 1.0 MPI 75 ch, et le 1.0 TSI dans ses livrées de 95 et 110 ch. Le 1.0 TSI 110 ch pourra être couplé à la boîte de vitesse robotisée DSG7. Que des moteurs essences, donc, comme c’est le cas depuis cette année sur la Fabia.

La Skoda Fabia Combi Scoutline arrivera dans les concessions dans les prochaines semaines. Skoda n’a pas encore indiqué de prix. Il est en tout cas à noter qu’elle sera sans concurrence directe, si l’on fait abstraction de la Dacia Logan MCV Stepway. Dans la catégorie des petits breaks, seule la Renault Clio Estate, non disponible en version “baroudeuse” fait office de résistante avec la Skoda Fabia. Mais la Renault Clio, bientôt renouvelée, devrait ne pas reconduire sa version break… laissant le champ libre à Skoda. La firme tchèque agrémentera d’ailleurs sa gamme d’une nouvelle compacte, la Scala, ainsi que d’un petit SUV, basé sur le récent Seat Arona et le futur Volkswagen T-Cross.

Laisser un commentaire