Il y a près de 2 ans était présenté la dernier-né du constructeur de camions et d’autobus : le MAN TGE. Un utilitaire chez MAN, une première depuis fort longtemps. Enfin, conduire un MAN (re)devenait accessible avec un permis B ! 2018 est arrivé et c’est justement le moment d’en prendre le volant. Certes, son frère jumeau le Volkswagen Crafter est déjà sur le marché depuis un an. Mais avouons-le, c’est tellement plus exotique d’avoir le Lion MAN sur la calandre que le logo VW ! Nous sommes partis à son volant pour près de 900 kilomètres histoire de faire les gros bras.  

Gamme MAN TGE : un puzzle niveau pro

MAN TGE ou Volkswagen Crafter : même combat, on a le droit à une gamme pléthorique ! Vous voulez un fourgon ? 3 longueurs et 3 hauteurs sont disponibles : du L3H2 (5,99 m x 2,35 m au L5H4 (7,39 m x 2,80 m). A noter que seul 2 empattements sont disponibles : 3,64 m pour le L3, 4,49 m pour les L4 et L5. Vous souhaitez du vitrage ? Pas de soucis, cette configuration est disponible du L3H2 au L4H3 (6,84 m x 2,59 m).

La largeur est constante pour toutes les versions à 2,04 m (2,43 avec les rétroviseurs). Mais attention, elle monte à 2,07 m pour la version à roues jumelées… car oui, en plus des différentes carrosseries, vous pouvez choisir le MAN TGE en traction, en 4×4, en propulsion et en propulsion avec monte jumelée ! Ces dernières ont des impacts sur les dimensions de la soute (-10 cm en hauteur utile, -35 cm de largeur entre passage de roues jumelées).

Pas que fourgon

Si ces versions ne vous satisfont pas, le MAN TGE est aussi disponible en châssis cabine « simple » en 3 longueurs, et châssis cabine « double » (avec 4 places à l’arrière) en 3 longueurs. De quoi envisager l’équipement d’une benne, d’un porte-auto, d’une cabine fourgon réfrigérée ou pas. Et pourquoi pas séduire les aménageurs de camping-cars… mais ça, c’est une autre histoire ! Et si côté poids, ça ne suffit pas et que vous avez votre permis poids-lourd, MAN a aussi pensé à vous avec des TGE de plus de 3,5 t de PTAC.

Ce n’est pas tout : MAN propose le TGE en version plateau à son catalogue, mais aussi quelques d’aménagements disponibles rapidement, sous le service Vans to go. Fourgon cabine et tri-benne sont 2 exemples qui composent leur catalogue. Ces aménagements sont proposés avec l’aide d’aménageurs agréés. Si le temps ne vous est pas compté, vous pourrez passer par un circuit normal d’aménageurs indépendants.

Un seul moteur pour 4 puissances

Côté motorisation, nous avons le droit au seul 4 cylindres TDi de 1 968 cm3. Il est décliné en 3 puissances : 102, 140 et 177 ch… sauf pour la version propulsion où le 102 ch est remplacé par un 122 ch. Le couple reste à 300 Nm dans les 2 cas, grimpe à 340 Nm pour la version 140 ch, et à 410 Nm pour la version 177 ch (bi-turbo). La version à transmission intégrale n’est disponible qu’avec les 2 moteurs les plus puissants. Les émissions de CO2 ne descendront pas sous les 193 g/kg. Au passage, une version électrique est en préparation, à l’image du VW E-Crafter.

Côté boîtes de vitesses, 2 choix : boîte manuelle à 6 rapports et boîte automatique à 8 rapports, disponibles selon les versions. Pour les roues, une seule monte est proposée : 16 pouces. Elles proposent trois choix d’habillage : roues tôlées avec enjoliveur central ; enjoliveurs façon 6 branches ; ou jantes alliage 5×2 branches.

Et pour terminer sur les choix esthétiques, 8 couleurs de base sont proposées : Ontario Green, Deep Ocean Blue, Blanc Candy, Gris Indium métallisé, Orange Vif, Rouge Cerise, Argent Reflex métallisé et enfin, le Deep Black Nacré. Si votre métier demande une couleur spécifique, MAN peut aussi répondre à votre besoin !

MAN TGE : au service de votre société

Vous allez nous dire : qu’est-ce que le MAN TGE offre de plus qu’un Volkswagen Crafter ? En tant que modèle, pas grand chose. Les gammes sont proches mais pas identiques. Les prix seront les mêmes à équipements équivalents. C’est du côté des services qu’il faut chercher la différence. MAN est habitué à accompagner les flottes de ses clients. Toute immobilisation d’un véhicule étant de la perte sèche dans le monde du transport, MAN a adapté le fonctionnement de ses ateliers, grâce à son expérience des camions et des bus. Camion atelier mobile, entretien ou réparation sans rendez-vous… Certaines concessions proposent même des ateliers ouverts la nuit ou le weekend. Cette expertise, et cette réactivité, Volkswagen Utilitaires ne l’ont pas forcément. Et même si MAN fait partie du Groupe VW depuis 2011, toutes les compétences ne sont pas partagées entre les deux marques.

Côté financement, MAN a l’appui de Volkswagen Financial Services, et pourra s’adapter aux besoins de chaque entreprise. Que ce soit de l’achat, ou de la location avec ou sans option d’achat, il y a de quoi faire ! Car le MAN TGE n’est pas donné. Il se positionne comme alternative au Mercedes Sprinter, et concurrence aussi l’Iveco Daily, qui lui aussi descendant des poids-lourds de la marque.

Quand à notre modèle, c’est un MAN TGE Fourgon tôlé L3H3, nommé 3.140 proposant 11,3 m3 de volume de « coffre », soute étant un meilleur terme. Le 3 est là pour préciser qu’il reste dans la catégorie des 3,5 tonnes PTAC et peut encore se conduire avec le permis B (il existe donc une version « 2 » avec 3 tonnes de PTAC, mais aussi une version « 5 » mais il faut passer son permis poids-lourd !). Pour le 140, vous l’aurez compris, il s’agit de la puissance moteur du 2.0 l TDi. Il est équipé de la boîte manuelle et de quelques options, nous y reviendrons.

A bord du MAN TGE

L’assise du MAN TGE est haute, très haute. Il faut grimper pour atteindre le siège, une poignée positionnée sur la montant A permet d’aider les premières fois. L’habitude vient cependant très vite et elle devient vite inutile. Une fois installé, il est très facile de trouver une position de conduite (notre MAN TGE est équipé de siège suspendu disponible en option) : réglage en hauteur, inclinaison du dossier mais aussi de l’assise, et enfin réglage lombaire électrique. Et last but not least, 2 accoudoirs pour le siège conducteur. Ce n’est pas un luxe, et ils se règlent très finement. Ils permettent même de garder une position des mains sur le volant à 9h15 tout en ayant les coudes dessus. Ce n’est peut être pas grand chose, mais sur les longs trajets, c’est bienvenu.

Le volant est aussi réglable dans les 2 axes. Ne cherchez pas la position de conduite d’une grande berline, on pourrait plutôt comparer avec l’assise d’un chaise de réunion, sauf qu’à la place de la table de réunion, il y a une planche, un volant et un levier de vitesse. L’ensemble respire bien la rigueur du Groupe Volkswagen et la reprise du Crafter. C’est bien dessiné, c’est sobre et c’est très bien assemblé. Ce serait déjà bien sur une citadine, mais sur un utilitaire c’est à souligner. Bien sûr, vous n’aurez pas de plastique moussé, ici il faut que ce soit pratique à l’usage. Il n’y a pas de moquette au sol non plus, c’est du plastique aussi. Côté passager, il y a même une trappe pour l’accès de la boîte à outils.

Et il y a des rangements un peu partout. Pour les rangements fermés, il y a la classique boîte à gants, mais aussi un grand rangement sous les deux places passagers. Il y a aussi 3 rangements par contre-portes, 3 rangements au dessus de la planche de bord, dont un équipé d’une prise USB, un autre d’un allume-cigare. Enfin, une tablette court le long de la planche, mais elle manque un peu de profondeur pour y mettre un smartphone. Notre modèle d’essai était équipé du pack fumeur, avec 2 cendriers mobiles qui prennent place dans les 4 portes gobelets latéraux. Ce qui fait qu’il n’y en a pas pour le passager central !

Une ergonomie à la VW

L’ensemble des commandes tombe bien sous la main, seule la commande du park assist nous semble un peu trop décalée vers la droite. Les habitués des véhicules du Groupe Volkswagen ne seront pas dépaysés. On retrouve les mêmes combinés à bord du MAN TGE. Le GPS n’est pas de dernière génération, mais il fait bien son travail, et son écran est très lisible. Notre version d’essai du MAN TGE n’étaient pas encore compatible Apple CarPlay ou MirrorLink, mais l’équipe est proposé en série désormais. C’est d’autant plus pratique comme option qu’il n’y a pas d’emplacement prévu pour que votre smartphone soit visible. Comme “notre” modèle est tôlé, il n’y a pas de rétroviseur intérieur. Il n’y a pas non plus de miroir de courtoisie dans les pare-soleil. L’entrepreneur n’a pas le droit de se refaire une beauté avant ses rendez-vous !

Il ne pourra compter que sur les larges rétroviseurs extérieurs, équipés d’une double glace. L’une est réglable dans tous les sens, l’autre est fixe et déformante pour gérer au mieux les angles morts mais aussi la visibilité des trottoirs lors des manœuvres. Un réglage, même manuel de ce second miroir aurait été un plus. Pour les manœuvres, MAN a eu la bonne idée d’équiper le TGE d’une caméra de recul. Un vrai plus sur ce genre de véhicule, surtout que nous avions un attache-remorque. Aucun pare-choc blessé n’a été à déplorer lors de notre essai !

Et pour les manœuvres, le très efficace Park Assit vous guidera. Il a besoin d’un peu plus de place qu’une manœuvre classique, mais c’est assez agréable sur ce genre d’engin de pouvoir le faire. Et même si il a la place pour se garer, il vous indiquera s’il a la place nécessaire pour le débattement du côté opposé. Le MAN TGE pourra aussi vous aider à vous extraire de la place après une longue journée de travail.

Le MAN TGE sur route

Il est temps de prendre la route. Notre modèle était équipé du 2.0 TDi 140 ch. Pas de doute, la signature sonore est typique du Groupe Volkswagen. Et avec la caisse de résonance derrière nous, ça n’aide pas. Mais que ce soit en ville, sur route ou sur autoroute, le TGE se montre satisfaisant en volume sonore. Certes, nous ne sommes pas dans une berline, mais il y a 20 ans, certaines voitures ne faisaient pas mieux que notre utilitaire aujourd’hui. Le moteur, bien épaulé par la boîte manuelle, répond présent. N’oublions pas que l’engin est lourd (un peu plus de 2 tonnes) et que la surface verticale est importante, donc nous n’avons pas à faire à une GTi. Et la présence du couple permet de ne pas être à la traîne dans le trafic.

Sur le réseau secondaire, le moteur est toujours enjoué. Le plus surprenant, c’est qu’il vire plutôt à plat sur les routes de la vallée de Chevreuse ! Il ne faut juste pas oublier son gabarit, surtout en croisant d’autres véhicules sur les routes étroites. Ça nous a valu de mettre les roues sur le bas-côté : plus de peur que de mal, l’ESP fait son job et le MAN TGE retrouve sa voie comme si de rien était… Une situation à ne pas reproduire si possible !

… et sur l’autoroute.

Nous avons pris aussi l’autoroute. Une hérésie ? On oublie en fait rapidement que nous avons à faire à un utilitaire, heureusement que la position de conduite nous le rappelle. Rien à redire sur son comportement : les accélérations et le freinage sont efficaces. Il ondule juste légèrement après avoir doublé un semi-remorque, mais c’est presque imperceptible. Merci à l’option « assistant de vent latéral ». Le point faible sur ce type de route est le volume sonore cependant, malgré les options pour le contrer. On sent que la véhicule n’a pas été étudiée pour être en permanence à ces vitesses-là.

Concernant les consommations, nous ne sommes finalement pas si loin de nos voitures quotidiennes, pourtant mieux profilées. Nous avons parcouru près de 900 km, et nous n’avons pas eu assez des 75 l du réservoir pour notre trajet. Nous avons consommé en réalité 85 l, ce qui nous fait une moyenne à 9,4 l, dont les 2/3 sur autoroute. C’est raisonnable, mais ça grimpera vite en pleine charge.

Cher MAN TGE

Chez MAN, on ne connaît pas les niveaux de finition : donc, il n’y en a pas ! Mais pas d’inquiétude, il existe plein de packs pour enrichir votre modèle. Par exemple, notre MAN TGE 3.140 est proposé à 31.250 € HT (on parle en hors-taxe dans le monde de l’utilitaire). Notre version est proposée à 42.307 € HT (hors frais d’immatriculation, plaques d’immatriculation…), avec la peinture métallisée, le pack sécurité passive, le pack confort plus, les jantes alliages, la caméra de recul…

Côté Packs, il y en a pour tous les goûts, pour tous les métiers. Trois packs de sécurité sont proposés :

  • « sécurité active » : régulateur avec contrôle de distance, aide au freinage d’urgence, rétroviseurs extérieurs chauffant et rabattable électriquement, assistance au changement de voie, aide au stationnement avant et arrière,
  • « sécurité passive » : feux antibrouillard et feux directionnels, affichage de pression des pneus, airbags rideaux et latéraux, ceinture réglable en hauteur avec rétracteur électrique
  • « pack lumière et visibilité «  : assistant de feux de route, allumage automatique, détecteur de pluie pour les essuie-glaces, feux antibrouillard et feux directionnels.

Il y a aussi trois pack confort :

  • « confort «  : 4 prises 12v, galerie de toit de cabine avec liseuse, volant multifonctions, siège confort plus et mesure d’atténuation des bruits intérieurs
  • « confort plus » : confort + siège suspendu Ergoactive, régulateur de vitesse et éclairage du marche-pied
  • « hiver » : pare brise athermique chauffant, chauffage auxiliaire, réservoir du liquide lave-glace de 7 l et gicleur chauffant et lave-phares.

Pour les métiers, il existe des packs « BTP Benne », « BTP Plateau » et 3 packs « livreurs ». Dommage qu’il n’existe pas un pack avec un démarrage mains-libres, qui pourrait simplifier la vie de certains métiers. Surtout qu’il pourrait se limiter à la porte conducteur, on comprend que les autres accès doivent être un peu plus sécurisés.

Notre avis sur le MAN TGE 3.140

De prime abord, pourquoi acheter un MAN TGE plutôt qu’un Volkswagen Crafter ? On pourrait croire que le Volkswagen Crafter est un achat est plus facile : plus de concessionnaires, de vrais niveaux de finition. Certes, mais dans le monde des utilitaires, voire des camions, ce ne sont pas ces arguments qui comptent. Il faut du service et une offre adaptés au métier, et c’est là que l’expérience de MAN Trucks peut faire la différence. Volkswagen n’a pas nécessairement les arguments pour répondre aux grandes flottes.

Au-delà de ces arguments, le MAN TGE est un utilitaire agréable et plaisant. Ce n’est pas un véhicule fun, mais il est sérieux et le conduire n’est pas une punition. On pourrait même y prendre du plaisir quand même. En tout cas, il nous a impressionné, au delà de nos espérances. Si vous êtes à la recherche d’un utilitaire de ce gabarit, qu’on ne croise pas à tous les coins de rue, et que le service MAN correspond à vos attentes, alors n’hésitez pas, vous ne devriez pas être déçus.

Laisser un commentaire