Le Salon se rapproche et nous voici enfin Porte de Versailles. Nous sommes le 19 septembre, à 13 jours de l’ouverture à la presse. Surprise, il y a encore quelques salons en activité au Parc des Expositions… mais pas dans tous les Halls. Et dans le Hall 1, ce n’est pas calme, loin de là. Une fois la sécurité passée, plus aucun visiteur n’est à l’intérieur : place aux camions de livraison, transpalettes et aux équipes de montage.

D’abord, le pont

Nous ne parlons pas ici de jour férié ou d’ouvrage d’art. Pourtant, la construction d’un stand commence par le pont. Un pont, c’est quoi ? C’est toute la structure suspendue qui sert de support à la lumière, aux projecteurs, à suspendre les pancartes de signalétique ainsi que pour Citroën, une œuvre artistique : l’envol des chevrons. C’est l’étape 1 et elle est finie depuis quelques jours lors de notre arrivée en milieu de journée.

Aucun autre intervenant ne peut travailler tant que les ponts ne sont pas levés à hauteur. Les entreprises étant les mêmes pour l’ensemble du groupe PSA, le stand Citroën paraît moins avancé. Le plancher technique commence à être à peine posé, tandis que la pose de la structure de la mezzanine débute. Comme vous pouvez le voir sur les photos, il y a 2 couleurs de structures : la grise appartient à Citroën, et la bleue à Peugeot ? Même si dans la réalité, c’est moins évident, c’est globalement ça. Surtout, toute la partie back office (salles de réunion, salles techniques) sont partagées par les marques du groupe PSA.

Ensuite, les fondations

Un élément important dans la structure des stands, tous les éléments doivent être autoportants. Ce n’est donc pas si innocent que Citroën reçoive en dernier la pose du plancher technique. Le temps est laissé à la pose des structures des 3 maisons qui entourent la future “Maison”. La première, côté ludospaces/monospaces, est en cours de finalisation, et la seconde sera montée pendant notre visite.

Mais pendant ce temps, c’est aussi l’occasion de commencer la pose des réseaux électriques. Tout le matériel attend patiemment dans les zones à proximité. Aucun constructeur n’a de stockage en dehors de son stand. Seules quelques zones tampon sont disponibles sur les extérieurs ou à proximité, s’il n’y a pas de stand à monter. Citroën est chanceux cette année sur son emplacement puisqu’il est proche de l’entrée, et tout l’espace attenant sous le restaurant peut être utilisé.

Rendez-vous suivant 3 jours plus tard seulement… le stand vous paraîtra tout de suite plus concret !

Retrouver l’histoire de la Maison Citroën du Mondial de l’Auto avec nos articles :

Laisser un commentaire