Nous voici de nouveau Porte de Versailles, nous sommes le samedi 22 septembre et nous avons rendez-vous en milieu d’après-midi avec les équipes de Citroën. Toujours la même surprise : pendant que le Mondial naît, il y a encore quelques autres salons en activité autour… mais l’activité est montée d’un cran dans le Hall 1 et l’avancement de la Maison Citroën progresse à vue d’œil.

La Maison Citroën se dessine

Découvrir l’emplacement de la Maison Citroën seulement 3 jours après notre première visite au Parc des Expositions est un étonnement. Le plancher technique est bien avancé, les structures des trois maisons sont présentes. Les Mezzanines sont bien avancées, avec l’aréna qui se structure peu à peu.

Mais deux surprises de taille sont déjà en place : la Citroën 5 HP et la Citroën E-Méhari Art-Car signée Jean-Charles de Castelbajac. La première est à peine reconnaissable tellement elle est protégée de papier bulle (pour la protection… et parce qu’elle trônera au Café Bulle !) ; la seconde est tout juste bâchée.

Les Chevrons sont en place

Enfin, nous voyons les Chevrons finaux sur le stand. Ils sont montés dans leur version définitive, avec le percement régulier, contrairement au prototype que nous avions pu découvrir au milieu de l’été. Cependant, l’œuvre est loin d’être terminée, il manque l’essentiel : l’écran ! Mais comme ce type de matériel a beaucoup de valeur, il arrivera le plus tard possible sur le stand. A croire que la Citroën 5 HP en a moins !

Derrière les chevrons, la boutique laisse apparaître son volume plutôt généreux. Un peu plus loin, un peu de couleur anime le stand : le mur corail commence à être monté. Il accueillera dans quelques jours la Citroën 2cv AK350 !

L’Envol des Chevrons

Un peu plus loin, suspendues aux ponts, d’étranges étiquettes numérotées sons visibles. Elles laisseront place à l’oeuvre d’art intitulée « l’Envol des Chevrons », qui nécessitera un jour et demi de pose à lui seul ! Mais pas très loin, la structure des marches de l’aréna se met en place, sous l’œil curieux de la Citroën 5HP. C’est que, depuis 1922, la petite “Trèfle” -son surnom- connaît enfin le charme des salons ! A ses côtés, nous découvrons le stand depuis la Mezzanine, protégé par des gardes-corps provisoires. Le hasard fait bien les choses : à un certain endroit, ils dessinent des chevrons…

Mais il est temps pour nous de laisser place aux compagnons, ils ont encore fort à faire !

Retrouver l’histoire de la Maison Citroën du Mondial de l’Auto avec nos articles :

Laisser un commentaire