Nous sommes en plein été, il fait chaud. Très chaud. C’est le moment idéal pour se retrouver dans un atelier de menuiserie ! Après Lonsdale, c’est chez Centthor près d’Orly que nous avons rendez-vous avec les équipes en charge du stand “La Maison Citroën”. C’est une étape importante, nous sommes à moins de deux mois du montage du stand. C’est le moment de la validation des prototypes des nouvelles pièces du stand du Mondial de l’Auto.

Des chevrons géants !

Pièce maîtresse du Stand la Maison Citroën, les Chevrons. Ce ne sera pas un simple logo et il doit même attirer le client. Le stand n’étant plus au même emplacement que les années précédentes, les chevrons auront le rôle d’attirer le public en provenance du Hall 2. Mais aussi des stands voisins. DS et Peugeot en premier lieu, ainsi que Renault, Dacia… Citroën n’a pas choisi de faire simple, les chevrons sont composés de centaines de percements dans une cloison habillée d’un stratifié effet bois.

Le prototype est partiel, mais à taille réel, y compris la hauteur de pose. Les trous sont de 4 diamètres : 6, 8, 10 et 12 mm. Mais l’ensemble ne convient pas aux équipes Citroën. Les points créent un spectre dont le motif ne semble pas maîtrisé. Il y a eu beaucoup de discussion autour de ce sujet en notre présence, mais la décision ne se fera pas en séance. Le temps est compté, nous sommes à quelques jours des congés des équipes, et reprendre le graphisme est un long travail. Et aussi, l’entreprise Centthor est désormais limitée en timing de production. Finalement, quelques jours plus tard, le choix a été fait de reprendre le graphisme, et d’avoir un nouveau percement, avec des trous de 10 mm de diamètre.

Des petits trous…

Mais si des trous seuls ne mènent à rien, il s’y passe quelque chose derrière. C’est aussi le choix du jour. A gauche, un éclairage diffusant. A droit, un écran Leds. Ce n’est pas le même budget, mais ce n’est pas non plus le même effet. L’éclairage peut être maîtrisé, changeant d’intensité ou de couleur. Mais ce n’est pas du tout la même liberté que l’écran. Et même sans contenu dédié, l’écran fait déjà apparaître plus de fantaisies et d’effets. L’ensemble des personnes présentes est du même avis : l’écran est plus efficace. Mais au-delà de la décision, une question se pose : quel contenu ? Et reste-t-il assez de temps pour le développer ? Là encore, la décision n’est pas prise en séance, mais elle se fera quelques heures plus tard, en coulisses.

La fiabilité y compris dans les matériaux !

Un salon automobile met à rude épreuve les matériaux. Ils sont donc choisis avec soin. Et surtout testés : c’est le cas du sol. Un carrelage grand format avait été sectionné. D’un très bel effet, avec un côté « comme à la maison » cher à Citroën. Hélas, il n’a pas résisté au test du poinçonnement et s’est fissuré. Le matériau n’a pas pu être retenu. Mais la force des entreprises choisies pour le projet, Lonsdale et Centthor, est de rebondir dans l’urgence ! Un autre matériau, un stratifié haute pression teinté masse pour sol, a été proposé. Le format est proche, l’aspect également. Et surtout, il est bien plus solide. II n’a été présenté que des petits échantillons ce jour là, mais ils ont permis de valider la solution. L’effet final est assez saisissant, et en plus, il raisonne un peu moins sous les pas.

De la moquette pour la Maison Citroën

Toujours côté sol, une moquette imprimée façon bayadère est présentée et vite validée. Il définira certaines parties du salon pour créer des espaces avec un langage encore plus “habitat” dans cette grande Maison Citroën. Autres éléments essentiels sur le stand : la grande table d’hôte. Introduite au Salon de Genève, elle permettra à chacun de se poser, recharger ses batteries, au propre… comme au figuré. Elle est en cours de finalisation lors de notre visite. Tout comme les nouvelles bornes qui seront à côté de chaque voiture commercialisée. Il y en aura de 2 types, avec un détail permettant d’identifier les modèles avec l’option Grip Control. L’avez vous remarqué lors de votre visite ?

Enfin, le dernier choix, sera pour la boutique de Citroën. 3 tests sont présentés par le directeur de projet de Centthor, Emilien Serret. Il fera en sorte que la mise en scène soit parfaite en posant le porteur Citroën qui sera accroché au mur de la boutique. Et grâce à cette mise en scène, ce sera le motif de droite qui sera choisi.

Ce sera tout pour aujourd’hui, ça peut paraître peu mais c’est beaucoup. Car tout le reste a déjà été validé dans les salons précédents. Et certaines choses sont même récupérées tel quel des anciens stands. Le recyclage est bon pour les économies mais aussi pour la planète ! Le prochain rendez-vous est pris : mi-septembre pour les premiers jours de montage directement à la Porte de Versailles.

Retrouver l’histoire de la Maison Citroën du Mondial de l’Auto avec nos articles :

Laisser un commentaire