Trois ans ! C’est le temps dont a eu besoin Citroën pour traduire en série son étude de style Aircross, révélée en 2015. A la clé, un SUV de segment C pour couvrir sa gamme dans “LE” segment où il faut être, avec une proposition audacieuse axée famille et confort. En bonus, l’annonce de la version Hybride couronne cette présentation.

Le Citroën C5 Aircross se dévoile au Mondial de l’Auto

Dans sa “Maison Citroën”, les chevrons dévoilaient le C5 Aircross. Enfin, dévoilaient, le mot est grand puisque la voiture est connue depuis le printemps 2017 et son dévoilement en Chine. Il s’agit cette fois de la version européenne qui sera mise sur le marché en 2019. Son usine de production est Rennes, que Jacques a pu visiter (son reportage est à retrouver à ce lien).

Pour cette version européenne, la différence majeure est la présence non pas d’une banquette classique mais de trois sièges indépendants ! Un équipement qui, clairement, place le C5 Aircross en alternative et futur successeur du C5 SpaceTourer (ex-Picasso) à 5-places, sa variante à 7-places n’étant pas menacée. Cette banquette, coulissante sur 15 cm et inclinable de 19 à 26,5°, est bien entendu repliable faisant passer la soute de 580/700 litres à 1630 litres.

A bord, le confort est élevé en valeur reine. Que ce soit par les mousses à densité différenciée des sièges, ou par les suspensions à butées hydrauliques progressives, le C5 Aircross se veut le plus confortable des SUV du marché. Le parti pris a le mérite de positionner cette chevronnée dans une “niche” marketing peut-être pas si anodine, considérant que les clients choisiront ce modèle en alternative ou en remplacement à un monospace compact.

Cerise sur le salon, la présence du C5 Aircross Hybrid. 2-roues motrices et totalisant 225 ch, ce showcar annonce la version de série prévue pour 2020. Ce sera le premier modèle hybride rechargeable de la marque, avec 50 km d’autonomie jusqu’à 135 km/h en “full électrique”.

Le Citroën C5 Aircross en images :

Laisser un commentaire