Seul constructeur chinois venu cette année au Mondial de l’Auto, GAC Motor est cependant présent en force au Hall 5.2. L’ensemble de sa gamme est exposé ainsi qu’une étude de style : l’Enverge. 

GAC Motor dessine le futur de ses SUV

Comme tout concept-car qui se respecte aujourd’hui, l’Enverge est électrique, avec un moteur électrique de 175 kW et un couple de 410 Nm. Le système est alimenté par une batterie de 71 kWh, pour une autonome de 600 km et un 0 à 100 km/h en 4,4 secondes, le tout avec recharge par induction. Les performances sont donc dans la moyenne de ce que l’on attend à un horizon 5/10 ans en matière de performances des VE. L’intérieur de la voiture, et son style général, sont lui bien plus futuristes cependant.

Ainsi, avec 4 sièges suspendus, ses portes papillon, un volant en forme de demi lune et un démarrage par commande vocale de l’ensemble des fonctionnalités du véhicule y compris son ouverture, la voiture devient un quasi avion de chasse ! Étonnant univers qui évoque la créativité, pas si lointaine, des marques européennes pour ce genre d’architecture (souvenez-vous du style d’un concept Renault Captur !) Le concept est long de 4,35 m et haut d’1,70 m.

Derrière l’audace stylistique, les intentions sont néanmoins là : devenir l’un des constructeurs qui comptent en matière de SUV électriques. Cet Enverge est à ce titre envisagé pour le marché nord américain. Une usine est annoncée pour produire 200.000 voitures électriques par an, et assurer 2 nouveaux lancements par an. Pour l’Europe, où GAC Motor a aussi des intentions, c’est d’abord un modèle thermique qui est prévu en premier lieu.

Le GAC Motor Enverge en images au Mondial de l’Auto :

Laisser un commentaire