La Lamborghini Aventador SVJ avait fait parlé d’elle avant même sa présentation lors de la Monterey Car Week en marge du concours d’élégance de Pebble Beach cet été. En effet, elle venait de pulvériser le record du tour pour un véhicule de série de la célèbre Nordschleiffe, au Nurburgring, dans sa tenue de camouflage. Dévoilée depuis, elle fait sa première apparition publique sur le sol français lors du Mondial de Paris.

Lamborghini Aventador SVJ

Lamborghini Aventador SVJ : bestiale !

C’est la plus sportive, la plus puissante, la plus radicale et la plus chère aussi des Aventador. Enfin, c’est sans compter la barquette Aventador J, qui était un modèle unique encore plus extrême. L’Aventador SVJ (pour Super Veloce Jota) se veut ainsi être la plus extrême des Aventador. Après la version “normale” et ses 700 ch, la S et ses 740 ch, la SV et ses 750 ch, voici la SVJ et ses 770 ch ! Les lignes sont taillées à la serpe dans un style très “lambo”. C’est extrêmement impressionnant, surtout au milieu de l’ensemble des SUV du salon.

En plus d’un moteur revu, la bête de Bologne a vu ses trains roulants revus, et son aérodynamique profondément modifié. La SVJ récupère ainsi le système ALA (Aerodinamica Lamborghini Attiva) permettant d’ajuster l’aérodynamique de la voiture en temps réel. Ainsi parée, la Lamborghini Aventador SVJ présent des chiffres à faire pâlir n’importe qu’elle supercar lambda. La super sportive annonce ainsi 448 ch/T, un 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes et 351 km/h en vitesse de pointe !

Lamborghini Aventador SVJ

La voiture s’offre à partir de 350 000 euros en version classique et sera limitée à 900 exemplaires. Une version SVJ 63 est également disponible pour 63 exemplaires supplémentaires. Cette dernière version vient commémorer les débuts de la marque italienne en 1963. Rien n’a pour le moment filtré sur une potentielle version roadster mais il y a fort à parier que celle-ci verra le jour, afin de cloturer définitivement la carrière de l’Aventador.

La Lamborghini Aventador SVJ en image :

Laisser un commentaire