Audi inaugure un nouveau créneau sur le marché déjà très surchargé des SUV. En effet, la marque aux anneaux a investi (ou créé) le marché des SUV sportifs, luxueux, coupé et 5 portes. Si l’on en peut en croiser quelques rares exemplaires sur nos routes françaises en ce début octobre, les chances d’en croiser sont plutôt faibles. A moins d’aller dans les allées du Mondial de Paris, ce que nous avons fait. C’est parti pour la présentation du gros SUV d’Ingolstadt.

Audi Q8

Audi Q8 : le SUV coupé sport

Le Q8, c’est un peu la thèse et l’antithèse du SUV. La voiture a résolument des proportions de SUV de par sa largeur et sa longueur. Pourtant, la garde au sol est plutôt très basse alors que la ligne de toit est elle aussi au plus proche du sol pour un véhicule de ce segment. La gamme de jantes démarre elle avec du 19 pouce, pas de quoi aller crapahuter très souvent hors des sentiers battus.

La ligne de toit très basse vient entourer les vitres sans montants du véhicule. Cette même ligne descend réellement et affirme un caractère voulu très sportif. La calandre, de bonne taille, reprend les derniers détails Audi en terme de style, avec ce côté légèrement octogonal. Les phares sont eux en deux parties. On retrouve sur leur partie haute les blocs très fins rappelant les berlines de la gamme alors qu’une deuxième partie, située juste en dessous, vient grossir visuellement le bloc optique. D’énormes prises d’air accompagnent le tout sur cette face avant, c’est à la mode.

Audi Q8

A l’intérieur, pas de surprise. On retrouve un style Audi avec un écran en guise de compteurs, le volant trois branches à méplat et la planche de bord très rectiligne et épurée. Les deux écrans centraux sont bien intégrés et permettent de rejoindre avec style la large console centrale.

Questions motorisations, l’Audi Q8 s’offre actuellement en version 50 TDI (286 ch) mais une offre 45TDI (236 ch) et 55 TFSI (340 ch) arriveront prochainement. Une version SQ8 est également attendue pour chapeauter la gamme. La version 50TDI s’offre à partir de 78300 euros, hors options.

L’Audi Q8 en images :

Laisser un commentaire