Encore une fois, Mercedes et Audi se font la guerre : alors que l’un dévoile sur son stand son premier modèle électrique, l’Audi e-Tron, l’autre…en fait tout autant avec l’EQC.

Les SUV électriques seraient-ils l’avenir de l’électrique ? Avec le Model X de Tesla, le Jaguar I-Pace, l’Audi e-Tron et le futur BMW iX3, on peut se le dire. En tout cas, sur le marché premium. Mercedes présente effectivement l’EQC au Mondial : 4,76 m de long, et une silhouette qui rappelle inéluctablement le GLC (ou le dernier GLE).

Contrairement à son concurrent direct, l’Audi e-Tron (évoqué ici), le Mercedes EQC diffère assez nettement des autres modèles de la gamme esthétiquement. Les touches de bleu, le bandeau lumineux à l’arrière ainsi que les formes générales, assez “douces”, sont censées évoquer l’électrique.

Mais si son design est “doux”, son poids l’est nettement moins : avec 2,4 tonnes sur la balance, le Mercedes EQC est relativement lourd ! Cela étant, le SUV allemand reçoit un moteur électrique sur chaque essieu, développant une puissance totale de 406 ch pour 765 Nm de couple. Mercedes annonce une autonomie de 450 km en cycle NEDC, soit dans la réalité une autonomie qui tournerait autour des 320 – 330 km. Ce qui serait un peu moins que ses concurrents.

Nous attendrons les chiffres définitifs et les essais pour en juger. Le constructeur allemand annonce également qu’avec le chargeur rapide, l’EQC se recharge à 80% en environ 40 minutes. Attention toutefois à ne pas le faire trop souvent, pour ne pas endommager la batterie. Commercialisation en début d’année prochaine, à un tarif proche des 80000 €.

Le Mercedes EQC en images :

Laisser un commentaire