Présenté au mois d’aout lors de la Monterey Car Week pendant le concours d’élégance de Pebble Beach, le tout nouveau roadster BMW Z4 arrive en Europe, à travers le Mondial de Paris. Deux ans après la fin de production de la génération précédente, ce nouveau modèle était plus qu’attendu par les fans du roadster allemand.

BMW Z4

BMW Z4 : un design plus marqué

La première chose que l’on remarque, c’est cet immense capot. Plongeant du pare-brise vers la calandre, il inspire la sportivité. Les deux nasaux de la calandre et leurs grilles à effet 3D s’étirent en largeur et descendent légèrement par rapport à la génération précédente. Les phares innovent sur la superposition des zones lumineuses (habituellement côte à côte chez BMW). De larges prises d’air complètent la face avant.

Les flancs sont sculptés avec une large sorti d’air derrière les roues avant. L’habitacle est lui toujours repoussé sur les roues arrière. A l’arrière, on retrouve des feux en amandes rappelant la Série 8 et des lignes tout en rondeurs. Deux sorties d’air se situent derrière les roues arrière et deux larges sorties viennent asseoir le style de la bête.

BMW Z4

A l’intérieur, on retrouve le double écran pour les compteurs et l’infotainment. La console centrale est assez haute et permet de se sentir enfermé dans son cockpit de pilotage. Les sièges ont un dessin plutôt agréable à l’œil.

Les offres de moteurs démarrent avec le 4 cylindres essence 2 litres en 197 et 258 ch (respectivement sDrive20i et sDrive30i) et culminent avec le 6 cylindres 3 litres de 340ch (M40i). Les trois offres se retrouvent avec une botie automatique ZF à 8 rapports. Les prix vont eux de 48 650 € en finition sDrive20i à 77 100 € en M40i First Edition.

Ce roadster Z4 servira de base à la future Toyota Supra, qui a été développée conjointement avec BMW. Elle devrait reprendre le châssis et la gamme de moteurs.

La BMW Z4 en images :

Laisser un commentaire